PDF Envoyer

 Quoi de neuf ?

Dans cette rubrique, vous trouverez, en fonction des besoins, des informations que la municipalité souhaite porter à la connaissance des habitants de la commune

 Vous pouvez agrandir les images en cliquant dessus.

 

 Lampes défectueuses

 

Certaines lampes de l'éclairage public d'Allègre sont en panne, la mairie a signalé ce problème à EGEV. L'entreprise intervient seulement s'il y a au moins 6 ampoules en panne. En principe tous les 3 ou 4 mois le cas se présente. Donc un peu de patience et ce sera fait.

 

Communiqué de Jean Gilles Rix vice-président de la FFPS : La FFPS commission mouches organise en juin 2018 le tournoi des 5 Nations dans notre département de la Haute Loire. Cette compétition Internationale réunit les Pays Anglo-Saxon: Angleterre, Irlande, Écosse, Belgique et la France. Cette compétition se deroule pendant 4 jours sur les plans d'eau lac du Bouchet, lac de St Front, lac des moulins du Bouchat et sur la rivière Loire amont près d'Arlempdes.
Le publique est convié à encourager nos équipes Française vainqueurs du tournoi en 2017.


Des sondages archéologiques à la Potence

 

Depuis plusieurs mois, la municipalité a engagé un proccessus visant à valoriser le patrimoine local. En commençant par la mise en valeur d'objets à l'église avec le rapatriement prochain de la pyxide et la restauration du maître autel. C'est dans ce cadre que s'inscrit un important projet d’aménagement et de mise en valeur du site de la Potence, classé Monument Historique en 1935. La municipalité a souhaité un complément d’informations sur les vestiges du château qui se dressait en ces lieux à partir de la fin du XVème siècle.
Ainsi une demande pour effectuer des sondages à la Potence a été engagée.  Après approbation du dossier et obtention des subventions, les sondages ont pu commencer. Il ne s'agit pas là de fouilles, celles-ci demandent un travail beaucoup plus long et conséquent mais de faire le point sur deux zones précises qui ont été examinées dans le détail par des archéologues de "Mozaïques Archéologie" Nicolas Clément et Cécile Rivals.
C'est au mois de juillet 2017 que les travaux ont débuté, ils ont duré deux semaines. Pour le travail de gros oeuvre qui consistait à enlever la couche superficielle et déplacer des blocs importants, il a fallu monter un mini tractopelle sur le chantier. Ensuite ce sont les archéologues qui se sont mis au travail avec des outils de spécialistes bien plus précis.

 

 Sondage 1


Il avait été décidé dans un premier temps, de creuser au niveau de la porte d'entrée principale du château afin d'en dégager le seuil. Celui-ci a été effectivement découvert sous une ciquantaine de centimètres de terre. Une bande d’une dizaine de centimètres a dévoilé un niveau charbonneux (traces de l'incendie). Dans la partie la plus basse, un filet avertisseur d'une gaine de conduit électrique servant à l'éclairage du château a été découvert. Dans cette partie du sondage quelques restes charbonneux ont pu être observés.

2017-07Sondage 1 : porte d'entrée 2017-07 Sodage 1 : vue de dessus
Sondage 1 : porte d'entrée du château - (Photos N. Clément)

 

2017-07 Sondage 1 : vue de dessus 2
En rouge : Un filet avertisseur d'une gaine de conduit électrique servant à l'éclairage du château.
Sondage 1 : Photo N. Clément

 

Sondage 2


La seconde partie des travaux consistait à  identifier le passage qui devait se trouver entre la cour et le donjon. Pour cela une tranchée d'une dizaine de mètres a été creusée à partir de la tour Est de la Potence en direction du Nord-est.

2017-07 Sondages à la Potence  2017-07 Sondages à la Potence
Dans la continuité du mur existant
La partie du sondage n°2 (Photos JPD)

 

Seule une partie des fondations du mur a été mise à jour, les archéologues ont creusé jusqu'à l'assise basaltique sur laquelle devait sans doute reposer le mur, mais aucune pierre de construction n'a été trouvée dans cette zone. Il est probable que celles-ci ont été récupérées par la population après l'incendie du château le 15 novembre 1698 pour être réutilisées dans les maisons du village.

2017-07 Sondage 2 :  on distingue bien la strate de tuiles
Dans la partie supérieure : une strate de tuiles empilées, aucune n'a été retrouvée intacte
Sondage 2 : Photo N. Clément

Une canalisation creusée dans la pierre, en bon état de conservation a été découverte dans la partie un peu plus au nord de la tranchée. Elle servait à amener l'eau de pluie des toits du château dans la tour Nord-est qui contenait une citerne.

2017-07 Sondage 2 : une canalisation
La canalisation
Sondage 2 : Photo N. Clément

Sous la strate de tuiles, les archéologues ont mis à jour des carreaux de sol en terre cuite, bien en place et en bon état.

2017-07 Sondage 2 : toujours en place des carreaux en terre cuite
Toujours en place des carreaux de terre cuite.
Sondage 2 : Photo N. Clément

 

Dans un étage inférieur d'autres carreaux plus grossiers ont pu être observés. Ce qui conforte la thèse de la construction du château (en 1385) sur un autre bien plus ancien. Rappelons à ce sujet que la première mention du château d’Allègre remonte à 1222.  Les ruines actuelles de la Potence appartiennent au château reconstruit par Morinot de Tourzel à la fin du XIVe siècle. La localisation du premier château est inconnue, mais la découverte de ces pièces en terre cuite attestent de l’existence d’un état antérieur à celui du XIVe siècle.

Peu de cendres ont été signalées dans ce secteur du sondage, ce qui permet de supposer que l'incendie de 1698 n'a pas forcément détruit cette partie-là du château. Il est possible que l'incendie ne soit pas à l'origine de la destruction totale du château, en effet des traces ont été observées dans le sondage 1 mais pratiquement pas dans le second. Le feu a sans doute détruit une partie de la toiture qui n'a jamais été réparée et a entraîné la dégradation rapide du site. Yves V qui possédait plusieurs autres lieux de résidence ne jugea pas utile d'investir dans un château qui menaçait de s'effondrer. Ainsi ce qui fut l'un des plus beaux châteaux d'Auvergne fut assez rapidement transformé en une carrière de pierres qui ont fait l’objet d’une récupération organisée et rapide.

Des objets divers ont également été mis à jour, des fragments de tuiles rouges avec le trou pour fixation, certains de ces fragments sont émaillés. De nombreux restes d'ardoises ont été retrouvés ce qui révèle la coexistence de de ces deux modes de couverture. Des dizaines de clous ont été collectés, ceux-ci servaient à  la fixation des tuiles.

D'autres objets intérressants ont été découverts, comme cette clef de coffre (en mauvais état), ce morceau d'étoffe ou encore ces deux pièces de monnaie, des douzains relativement bien conservés, ceux-ci ont été frappés à Rouen aux alentours de 1498. Le douzain était une monnaie qui avait été créée par Charles VII, rappelons ici que ce roi était venu passer une nuit au château d'Allègre, c'était en janvier 1425.
Une balle de mousquet de un centimètre de diamètre environ, en métal, fait aussi partie de la collecte.

 Photos des objets collectés

Tous ces objets ont été trouvés dans le sondage n° 2

2017-07 Sondage 2 : des douzains 2017-07 Sondage 2 : morceau de tissu
Deux pièces de monnaie, des douzains et un morceau de tissus
Sondage 2 : Photo N. Clément

 

2017-07-All-Sondage2-clef-N-Clement

 Une clef de coffre (plus de trois siècles sous terre ont eu raison de l'objet métallique)

  2017-07 Sondage 2 : un morceau de tuile avec clou
Des restes de tuiles (photo N Clément)

2017-07 2017-07 Sondage 2 : des clous
Des clous pour fixer les tuiles

2017-07 2017-07 Sondage 2 : morceaux de tuiles
Des morceaux de tuiles (certains sont émaillés)
(Photos N. Clément) 

Les travaux terminés, les tranchées ont été totalement rebouchées.
A ce jour, aucune étude scientifique n’avait été menée sur ces vestiges de l’un des plus imposants châteaux d’Auvergne. La décision de continuer l'aventure en élargissant le périmètre des fouilles sera prise ultérieurement.

Le dossier est consultable en mairie aux heures d'ouvertures habituelles.
Une nouvelle information en direction de la population est envisagée, l'archéologue Nicolas Clément fera à nouveau un exposé et répondra aux questions des personnes présentes. La date vous sera communiquée par voie de presse et sur le site Internet de la mairie.

 

Photos J P D & N Clément - A B 2017-11-26

 

Mise à jour le Vendredi, 01 Décembre 2017 09:41