Écrit par Gilbert MEYSSONNIER   

 

allegre-680transpng8

 

LE MOT DU MAIRE

Très récemment, des événements locaux relatifs à l’eau potable et pluviale ont fait l’actualité bien au-delà de notre commune. Ces événements ont nourri à juste titre l’inquiétude de la population. C’est un coup de pub dont on se serait bien volontiers passés si l’on avait eu la main dessus… Vous l’avez compris, j’évoque ici l’effraction sur le petit réservoir d’eau potable de la Potence et les coulées de boue dans le quartier du Fangeas.
Dans le premier cas, il s’agit ni plus ni moins d’une tentative d’empoisonnement du réseau d’eau potable. C’est un geste d’une extrême  gravité car il peut porter atteinte à l’intégrité physique des personnes. C’est un acte inqualifiable qui mérite d’être sanctionné à la hauteur du drame qu’il aurait pu provoquer. Nous espérons ardemment que la plainte déposée aboutira. Cet acte qui a mobilisé la section criminelle de la gendarmerie n’est pas un cas isolé. Le Ministère de l’Intérieur disposant de renseignements confidentiels s’est intéressé au suivi de l’affaire d’Allègre. La question de la sécurité des captages et des réservoirs d’eau potable est posée. Il conviendra de prendre rapidement les décisions qui s’imposent. Le Préfet de Haute-Loire doit sensibiliser les élus sur ce sujet.
Dans le second cas, l’épisode orageux que nous avons subi est exceptionnel par la violence et la répétition des pluies. De nombreux territoires ont eu à déplorer les conséquences parfois dévastatrices de ces orages. Néanmoins, les hommes par leurs interventions inappropriées et irréfléchies participent largement à l’amplification des phénomènes météorologiques. Il faut comprendre la colère et l’exaspération des riverains impactés devant une situation qui n’aurait jamais dû dégénérer à ce point. La commune paie ici un lourd tribut au niveau des réseaux et des voiries, surtout quand on sait que ces ouvrages ne peuvent être couverts par les assurances et au niveau de la station d’épuration dont le fonctionnement est très perturbé. Nos agents de voirie ont passé beaucoup de temps à réparer les dégâts au détriment d’autres travaux urgents notamment en cette période. J’en profite pour les remercier pour leur grande disponibilité en dehors de leurs heures de service ( de nuit , weekend de Pentecôte…).
Par le passé, Allègre a connu bien d’autres épisodes orageux violents, mais ils n’ont jamais dégénéré à ce point. Il n’est que temps de tirer immédiatement les conséquences définitives de cette inondation parfaitement évitable. 

G M 2018-06-10

Mise à jour le Dimanche, 10 Juin 2018 09:03